Astuces pour économiser l’eau dans la cuisine

Vous constatez que votre facture annuelle d’eau a augmenté l’an dernier et vous désirez faire quelques gestes pour l’environnement. Votre cuisine est sans doute l’un des postes de consommation les plus importants. Vous pouvez apporter votre petite contribution à la préservation de la nappe phréatique grâce à ces petites astuces.

Utiliser un mini lave-vaisselle plutôt qu’un lave-vaisselle classique

Votre lave-vaisselle est un réel compagnon lorsque vous avez des assiettes et couverts à nettoyer. Laver la vaisselle dans l’évier est une solution qui vous permet d’économiser de l’eau.

Toutefois, si vous avez la flemme de vous mouiller les mains, votre gros lave-vaisselle n’est pas ce qu’il y a de plus économique en eau. Pensez plutôt à investir dans un mini lave-vaisselle de comptoir et revendre l’ancien. Cet appareil est de petite taille, et donc, moins gourmand en eau.

De plus, si vous n’avez que les couverts du soir à nettoyer, ce petit appareil peut largement suffire pour vous éviter de laver vos assiettes dans l’évier.

Installer un aérateur ou mousseur ou limiteur sur le robinet

Vous utilisez un robinet des plus conventionnels sur votre évier. Peut-être que vous n’avez pas encore réalisé un réaménagement ou du moins modifié quelques éléments de votre cuisine.

Si vous avez l’habitude de laver la vaisselle dans votre évier, votre robinet est probablement en cause dans l’augmentation de votre consommation en eau. L’astuce pour réduire le débit est d’installer un aérateur ou un mousseur ou encore limiteur sur l’embouchure, à la sortie de l’eau.

Ces trois petits dispositifs fonctionnent en réalité de la même manière et produisent le même effet. Ils sont tous conçus pour organiser les molécules d’eau afin qu’ils sortent de votre robinet de manière ordonnée. Ainsi, lorsque vous ouvrez les vannes, le débit paraît élevé, mais la quantité d’eau à la minute est bien moindre.

Fermer le robinet lorsque l’eau n’est pas utilisée

Bien des gens ont la fâcheuse habitude de laisser l’eau couler pendant qu’ils rincent leurs assiettes et couverts. Pourtant, en termes de volume, cela représente presque la moitié, voire même le trois quarts du volume d’eau utilisé lors de la vaisselle. En ce sens, adoptez le bon réflexe, à savoir fermer votre robinet lorsque vous n’utilisez pas l’eau.

Par la même occasion, vous pouvez ouvrir votre robinet d’un demi-tour pour limiter le débit. Cela vous permet de ne pas gaspiller des quantités d’eau inutilisées. Une fois encore, l’aérateur ou le mousseur ou encore le limiteur est un atout qui vous permet de réduire le débit durant votre vaisselle.

Réutiliser de l’eau de cuisson ayant servi pour le repas

Vous avez fait bouillir des pâtes. Ne jetez pas tout de suite l’eau qui a servi à leur cuisson. En effet, imaginez que vous avez cuit environ 300 g de macaroni. Pour cuire 100 g de pâtes crues, il faut environ 1 litre d’eau. En faisant le calcul, vous pouvez constater rapidement que vous utilisez 3 litres d’eau pour vos 300 g de pâtes.

La cuisson des pâtes ne nécessite que de l’eau et du sel. Il est donc tout à fait possible de réutiliser l’eau de cuisson pour d’autres utilisations comme la vaisselle, par exemple.

Rédigé par
Plus d'articles de Roméo
Comment devenir œnologue ?
Le domaine du vin et des spiritueux attire de plus en plus...
Lire la suite