Les produits bios, une tendance culinaire en boulangerie

Le segment du bio est en plein essor. C’est d’ailleurs un segment très concurrentiel que de nombreuses boulangeries investissent. Et pour cause, les consommateurs se tournent de plus en plus vers une alimentation saine et respectueuse de l’environnement. Un engouement qui s’est accéléré depuis la pandémie. Prendre le virage du bio est donc essentiel, d’autant que la grande distribution n’a pas attendu la covid pour investir ce créneau. Pour rivaliser à égalité avec les géants du commerce, les produits précuits présentent bien des avantages pour gagner du terrain. 

Le bio en boulangerie, le choix des bons produits 

Pas facile de se lancer dans le bio au regard des nombreuses exigences. Entre l’aménagement d’un espace spécifique, la fabrication et la cuisson qui doivent être séparés, le matériel qui doit être nettoyé avant chaque utilisation, l’utilisation de produits désinfectants sur les surfaces de travail … les règles nombreuses demandent une logistique, du matériel et une main-d’œuvre conséquente. Fort heureusement, il existe toute une gamme de produits sur le site https://www.bridor.com/fr-fr/collection/BIO. Toute une gamme de pains, pains spéciaux et de viennoiseries bio, fabriqués à partir d’ingrédients qui répondent au cahier des charges de l’agriculture biologique. Croissant, pain au chocolat, pain aux raisins, petits pain, pavé nordique, pain de campagne, pavé épeautre graines de courge et tournesol … autant de produits de boulangerie fabriqués rigoureusement avec des ingrédients de qualité et bio. Farine, beurre, œufs, sucre de canne, levain, chocolat, tout est bio et la majorité est fabriqué en France. Entre croustillant, notes fondantes et saveurs intenses, les produits répondent aux envies, aux goûts des consommateurs. 

Le bio en boulangerie, une offre sans interruption 

Au-delà du choix de la collection des produits bio précuits et surgelés, ces produits de qualité bio présentent de nombreux atouts. Fini le gaspillage alimentaire, les risques de pertes sont quasi nuls. Et pour cause, ils assurent une meilleure gestion des stocks, car on ne parle plus de Date Limite de Consommation ni de Date Limite d’Utilisation mais Date de Durabilité Minimale. La gestion est alors au plus juste, les quantités mises en vente répondent aux besoins, elles sont le reflet des besoins des consommateurs qui franchissent le seuil de la boulangerie. Et pour cause, l’équipe s’occupe de la dernière étape de cuisson et peut donc en un temps record faire face à l’imprévue, à une demande exceptionnelle. En marge, le stockage des produits surgelés est moins impactant sur la facture d’énergie que les produits frais qui demandent beaucoup d’emballage. Le temps de préparation des équipes est réduit, de quoi proposer des produits au plus près de leur dégustation

Rédigé par
Plus d'articles de Roméo
Comment bien choisir son traiteur
Vous avez un événement en vue et souhaitez faire appel au service...
Lire la suite