Les langoustines : c’est la saison !

C’est bientôt la fin d’année ! Et les fruits de mer sont les incontournables pour Noël et le Nouvel An. Mais, il n’est pas obligatoire d’attendre le mois de décembre pour déguster de délicieuses langoustines. Riche en iode, il n’y a pas mieux pour affronter la fraîcheur de l’automne et le froid de l’hiver.

La langoustine, un petit homard incontournable des recettes françaises

La langoustine est une espèce de homard de petite taille, aussi appelée Homard de Norvège. À l’âge adulte, elle fait environ 20 cm avec ses pinces. Les plus vivaces sont les femelles qui peuvent atteindre 20 ans.

On retrouve généralement les langoustines dans les terriers des sols meubles, boueux ou en partie sableux. Elles ne vivent jamais en dessous de 800 m. Toutefois, on peut les pêcher sur les rives de 20 m de profondeur. Elles sont également des espèces nocturnes, qui ne sortent généralement que la nuit.

En France, la pêche aux langoustines se fait au filet ou au casier. Le Golfe de Gascogne et la mer Celtique sont les lieux où elles abondent lorsque c’est la saison. D’ailleurs, les pêcheurs se trouvant face à l’Atlantique sont les premiers fournisseurs de langoustines et leur pêche constitue près de 80% de la consommation globale dans l’Hexagone.

Plus de nutriments lorsqu’elles sont vivantes

Le plus conseillé lorsque vous faites les courses est d’acheter des langoustines encore frétillantes sur les étals des marchés et présentoirs des supermarchés. En effet, elles sont riches en protéines, minéraux, vitamines et oligo-éléments qui sont nécessaires à l’organisme, en particulier durant la saison froide. Et leur particularité dans cet état est qu’elles ont un arrière petit goût sucré une fois qu’elles sont cuisinées.

Une langoustine bien fraîche est reconnaissable grâce à ce goût sucré en bouche. Le froid a pour effet de détériorer les saveurs qui font toute son originalité. Ainsi, préférez toujours des langoustines vivantes. Si vous le pouvez, essayez de les toucher pour voir si elles gigotent encore sur les comptoirs.

Par ailleurs, vous trouverez des langoustines préemballées et classées selon leur taille. Cette dernière est définie par un chiffre. Si vous voyez un nombre se rapprochant de 0, la taille est donc plus importante.

Les recettes à succès

Avant que vous ne vous lanciez dans la cuisson de vos langoustines, il est conseillé que vous fassiez attention lorsque vous les manipulez. Leurs pinces longues peuvent vous serrer un doigt ou un bout de peau en une fraction de seconde.

Une fois que vous les avez toutes bien lavées, vous pouvez vous lancer dans votre recette. Préparer de bonnes langoustines peut se faire de mille manières. À la poêle, sur un gril ou pochées, vous avez toutes sortes de cuissons possibles. Cependant, la règle d’or est que vous prêtiez attention au temps de cuisson. Une cuisson longue fait perdre à ces petits homards tout leur goût.

Si vous cherchez une recette simple, il y a celle-ci : prenez votre casserole et préparez-y un court-bouillon à base de légumes et de vin blanc ou d’épices. Tout dépend de vos préférences. Lorsque l’eau arrive à ébullition, glissez-y légèrement vos langoustines fraîches et dès que l’eau bout à nouveau, coupez le feu et laissez-les s’égoutter dans une passoire. Elles sont prêtes.

Vous pouvez dresser votre assiette avec quelques langoustines. Une sauce maison ou de la mayonnaise suffit amplement pour profiter des saveurs de ce crustacé. En accompagnement, concoctez une salade fraîcheur.

Rédigé par
Plus d'articles de Roméo

Comment perdre jusqu’à 10 kg en 14 jours avec le régime Thonon

Vous rêvez d’affiner votre silhouette, de sculpter votre corps ? Vous voulez maigrir...
Lire la suite