Pour une hygiène irréprochable en cuisine

Pour une hygiène irréprochable en cuisine

D’après les statistiques, environ un tiers des intoxications alimentaires arrivent à domicile. Celles-ci se traduisent la plupart du temps par des maux de ventre, des diarrhées, des nausées ou des vomissements. Elles sont généralement occasionnées par la consommation de boissons ou de denrées alimentaires qui contiennent des parasites, des virus, des microbes ou des bactéries. Pour éviter ce genre de situation, il suffit d’adopter une hygiène irréprochable en cuisine. Le point sur les gestes qui permettent de prévenir l’apparition de salmonelles dans vos aliments.

Le lavage des mains

On l’oublie souvent, mais il est utile de rappeler qu’il est nécessaire de se laver les mains avant de commencer à cuisiner, et également pendant et après. Il s’agit d’un des grands principes qui permettent d’éviter la prolifération de toutes sortes de virus ou de bactéries. De même, il faut vous laver les mains après avoir saisi des aliments sales, y compris les fruits et légumes, ou encore après avoir touché aux poubelles de votre cuisine. Le lavage des mains est également indispensable si vous manipulez des aliments considérés comme sensibles, à l’instar des œufs qui sont souvent des vecteurs de bactéries. L’utilisation de savon et le nettoyage des zones entre les doigts ainsi que des ongles constituent d’ailleurs une des règles élémentaires pour éliminer tout risque d’infection microbienne. Dans le cas d’une cuisine collective, le dépoussiérage industriel des locaux, ainsi que le respect de la norme iso en la matière sont indispensables pour garantir la santé des consommateurs.

Une planche à découper pour chaque type d’aliment

Pour éliminer les risques sanitaires dus aux microbes et autres bactéries, il est recommandé d’utiliser au moins deux planches à découper dans la cuisine. L’une est destinée aux viandes et aux poissons, tandis que l’autre est réservée aux produits cuits. Et après usage, vous devez faire un lavage à la main de ces ustensiles, notamment au niveau des rayures où les bactéries peuvent s’immiscer. De même, vous devez vous servir d’un couteau différent pour couper les aliments cuits et les aliments crus. Pour une parfaite maîtrise des risques, ce genre de mesure s’applique à tous les autres ustensiles utilisés en cuisine. Rien de sorcier, ce sont de petites astuces vite fait bien fait et bien efficaces au quotidien.

Nettoyer le réfrigérateur régulièrement

La plupart des réfrigérateurs actuels se dégivrent automatiquement. Ce qui fait qu’on oublie souvent de les nettoyer comme on le devrait. C’est pourquoi le Ministère de l agriculture recommande de nettoyer son frigo régulièrement avec de l’eau savonneuse ou du vinaigre blanc. Ensuite, il suffit de rincer avec de l’eau légèrement javellisée. Il convient de faire attention à ne pas appliquer de l’eau de javel concentrée directement sur les parois de l’appareil. Cela risque d’agresser la surface de celle-ci et d’engendrer des crevasses qui favorisent la multiplication de micro-organismes. Dans le cas où vous vous servez d’une éponge pour le nettoyage, la désinfection préalable de celle-ci est indispensable.

Un torchon et une éponge par usage

Afin d’éviter au maximum la transmission de microbes, il est conseillé de prévoir un torchon, ainsi qu’une éponge par usage. Concrètement, cela signifie que vous allez utiliser un torchon pour essuyer vos mains, un autre pour la table, un autre pour la vaisselle, etc. Il en est de même pour les éponges. Pour prévenir toute confusion, vous pouvez les choisir dans des couleurs différentes. Il est d’ailleurs recommandé de les changer régulièrement. En attendant, vous pouvez les mettre dans le lave-vaisselle, le temps d’un programme, pour les nettoyer au maximum.

Veiller à la date limite de conservation des aliments

Afin de protéger la santé des consommateurs et les informer, l’industrie agro alimentaire est tenue par la loi de mettre bien en évidence sur chaque emballage d’aliment la date limite de conservation (DLC). Celle-ci concerne notamment les denrées périssables qui sont vendues dans les rayons frais des grandes surfaces et autres chaînes d’alimentation. Une fois cette date dépassée, ces produits doivent être retirés des rayons et il est conseillé de ne plus les consommer. Toutefois, il existe un certain nombre de produits qui ne présentent pas de DLC. Il s’agit en particulier des viandes vendues par le boucher, des poissons frais, des pâtisseries et des fruits. Dans ce cas, il est conseillé de les consommer, au maximum, 3 jours après leur achat.

Merci de partager l'article surShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin